Concept clé

Principale donnée probante : Une vaste étude américaine sur les données de surveillance examinant l’impact du remplacement du VPC7 par le VPC13 chez les nourrissons a démontré l’importance de la vaccination dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens. Alors que l’incidence des pneumococcies invasives (PI) résistantes aux antibiotiques augmentait avant l’introduction du VPC13, les PI résistantes aux médicaments ont diminué de 78 à 96 % chez les enfants de moins de cinq ans après l’introduction du vaccin.

Moore MR, Link-Gelles R, Schaffner W et al. 2015. Effect of use of 13-valent PCV in children on invasive pneumococcal disease in children and adults in the USA: analysis of multisite, population-based surveillance. Lancet. 15.
Voir la publication >

Principale donnée probante : Cette étude menée en Afrique du Sud démontre une diminution significative des cas de pneumococcie invasive causés par des bactéries résistantes à un ou plusieurs antibiotiques. En fait, le taux d’infections résistantes à deux antibiotiques différents a diminué presque deux fois plus que celui des infections pouvant être traitées avec des antibiotiques.

Von Gottberg A., de Gouveia L., Tempia S., et al. 2014. Effects of pneumococcal vaccine in invasive pneumococcal disease in South Africa. New England Journal of Medicine. 371(20).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Suite à l’introduction du VPC7 puis du VPC13 à Madrid, en Espagne, une réduction de 70 % de l’incidence de pneumococcie invasive a été observée chez les enfants de moins de 15 ans. Les pourcentages de souches bactériennes pneumococciques résistantes à la pénicilline et au céfotaxime ont également diminué de façon remarquable. Après l’introduction duVPC13 en 2010, la résistance au céfotaxime a complètement disparu chez les patients atteints de syndromes méningés, tandis que la résistance au céfotaxime et à la pénicilline a chuté jusqu’à des niveaux très bas (<3 %) chez les cas non atteints.

Picazo JJ., Ruiz-Contreras J., Casado-Flores J. et al. 2019. Impact of 13-valent pneumococcal conjugate vaccine on invasive pneumococcal disease in children under 15 years old in Madrid, Spain, 2007 to 2016: the HERACLES clinical surveillance study. Vaccine. 37(16).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Des études menées dans plusieurs pays ont montré qu’à la suite de l’introduction du vaccin conjugué contre le pneumocoque, le nombre et le pourcentage de cas de pneumococcie pharmacorésistante chez les enfants et, dans certains pays, chez les adultes, ont diminué en raison des effets collectifs. Au Japon, la proportion de cas de résistance à la pénicilline a été divisée par dix parmi les cas de pneumococcie invasive (passant de 56 % à 5 %), et aux États-Unis, la proportion de cas de résistance à la pénicilline a diminué de 81 % et 49 % chez les enfants de moins de deux ans et chez les adultes de plus de 65 ans, respectivement.

Klugman KP, Black S 2018. Impact of existing vaccines in reducing antibiotic resistance: primary and secondary effects. Proceedings of the National Academy of Sciences. 115(51).
Voir la publication >