Concept clé

Principale donnée probante : Au cours des deux années qui ont suivi l’introduction du VPC10 au Mozambique, le pourcentage d’enfants vaccinés de moins de cinq ans et porteurs de souches vaccinales dans le nasopharynx a diminué de la même façon chez les enfants infectés par le VIH que chez les enfants non infectés par le VIH. Les taux de portage associés aux vaccins des enfants vaccinés et infectés par le VIH et de ceux non infectés étaient similaires après l’introduction du vaccin.

Note des éditeurs de VoICE : Le portage nasopharyngé du pneumocoque peut être un précurseur de la pneumococcie invasive.

Sigauque B., Moiane B., Massora S. et al. 2018. Early declines in vaccine type pneumococcal carriage in children less than 5 years old after introduction of 10-valent pneumococcal conjugate vaccine in Mozambique. Pediatric Infectious Disease Journal . 37(10).
Voir la publication >

Données clés : Au cours des cinq années qui ont suivi l’introduction du VPC chez les nourrissons au Kenya, l’incidence de la pneumonie pneumococcique chez les adultes séropositifs dans une zone rurale a fortement diminué (réduisant l’écart entre les taux d’incidence chez les adultes séropositifs et non séropositifs) en raison à la fois des effets collectifs du vaccin et de l’amélioration de l’accès aux soins contre le VIH au cours de cette période.

Bigogo GM, Audi A, Auko J et al. 2019. Indirect effect of 10-valent pneumococcal conjugated vaccine against adult pneumococcal pneumonia in rural Western Kenya. Clinical Infectious Diseases.
Voir la publication >

Principale donnée probante : Un examen des données probantes concernant l’utilisation du vaccin conjugué contre le pneumocoque en Afrique du Sud a montré que les enfants séropositifs courent un risque significativement plus élevé de contracter une maladie pneumococcique, et que ce sont donc eux qui bénéficieront le plus de la vaccination, malgré une efficacité réduite du vaccin dans ce groupe par rapport aux enfants en bonne santé.

Zar H.J. and Madhi S.A. 2008. Pneumococcal conjugate vaccine – a health priority. South African Medical Journal. 98(6).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Un vaste essai contrôlé randomisé sur un vaccin conjugué contre le pneumocoque, en Afrique du Sud, a révélé que l’utilisation du vaccin prévenait jusqu’à dix fois plus de cas de pneumonie à pneumocoque chez les enfants séropositifs que chez les enfants séronégatifs.

Madhi S.A., Kuwanda L., Cutland C., et al. 2005. The impact of a 9-valent pneumococcal conjugate vaccine on the public health burden of pneumonia in HIV-infected and -uninfected children. Clinical Infectious Diseases. 40(10).
Voir la publication >