Key Concept

Principale donnée probante : Une vaste étude longitudinale aux Philippines a révélé que les enfants souffrant de crises de diarrhée et d’infections respiratoires couraient un risque nettement accru de retard de croissance physique, ce qui est associé à de « mauvais résultats fonctionnels tels qu’un développement cognitif altéré ».

Adair, L.S. et Guilkey, D.K. 1997. Age-specific determinants of stunting in Filipino children. The Journal of Nutrition. 127.
View Publication >

Principale donnée probante : Une étude portant sur les déficits cognitifs à long terme auxquels sont confrontés les enfants d’un bidonville brésilien, en milieu urbain, avec une incidence élevée de diarrhée au cours des deux premières années de vie, a montré que cette cohorte obtenait des scores significativement plus bas sur trois des cinq types de tests mesurant la fonction cognitive à l’âge de six à dix ans, comparativement aux enfants qui ne souffraient pas de crises récurrentes de diarrhée pendant la petite enfance. En effet, les enfants qui avaient souffert de diarrhée persistante durant la petite enfance ont obtenu des résultats inférieurs aux tests d’évaluation de l’intelligence non verbale (TONI) et du QI, en évaluant leur capacité à faire correspondre des symboles à des chiffres (tâche de codage WISC-III) et leur mémoire à court terme (balayage numérique WISC-III).

Niehaus M.D., Moore S.R., Patrick P.D., et al. 2002. Early childhood diarrhea is associated with diminished cognitive function 4 to 7 years later in children in a northeast Brazilian shantytown. American Journal of Tropical Medicine and Hygiene. 66(5).
View Publication >