Concept clé

Principale donnée probante : Une étude portant sur l’impact de l’introduction du vaccin contre le pneumocoque et sur l’intensification du traitement de la pneumonie en Éthiopie a révélé que 30 à 40 % de tous les décès évités grâce à ces interventions devraient concerner le quintile de richesse le plus pauvre. L’intensification du VPC13 jusqu’aux niveaux atteints avec le DTC3 en Éthiopie, devrait permettre d’éviter près de 3 000 décès d’enfants et 60 000 épisodes de pneumonie pneumococcique par an, sans compter les éventuels bénéfices grégaires. Un programme financé par des fonds publics, pour le développement de vaccins contre le pneumocoque, coûterait environ 40 dollars par année de vie saine acquise.

Johannsen K.A., Memirie S.T., Pecenka C. et al. 2015. Health gains and financial protection from pneumococcal vaccination and pneumonia treatment in Ethiopia: Results from an extended cost-effectiveness analysis. PLOS ONE. 10(12).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude sur l’impact du vaccin contre la rougeole au Bangladesh a révélé que les enfants non vaccinés du quintile le plus pauvre étaient deux fois plus susceptibles de mourir que ceux du quintile le moins pauvre. En outre, la vaccination a réduit les écarts de mortalité liés au statut socioéconomique.

Bishai, D., Koenig, M., and Khan, M.A. 2003. Measles vaccination improves the equity of health outcomes: evidence from Bangladesh. Health Economics. 12(5).
Voir la publication >