Concept clé

Principale donnée probante : Parmi les parents séropositifs et les parents séronégatifs dans une étude menée au Kenya, 99 % des souches de pneumocoques trouvées et testées étaient résistantes à un ou plusieurs antibiotiques. Les parents séropositifs portaient 16 % de plus de souches résistantes à la pénicilline que les parents séronégatifs.

Conklin, L.M., Bigogo, G., Jagero, G., et al 2016. High Streptococcus pneumoniae colonization prevalence among HIV-infected Kenyan parents in the year before pneumococcal conjugate vaccine introduction. BMC Infectious Disease. 16(18).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Deux ans après l’introduction du vaccin 10-valent conjugué contre le pneumocoque (VPC10) au Kenya, le pourcentage d’adultes séropositifs porteurs de bactéries pneumococciques a diminué de façon significative (de 43 % à 28 %), mais pas chez les adultes séronégatifs. Cependant, la réduction du portage des souches pneumococciques présentes dans le VPC10 a diminué significativement chez les adultes séropositifs et séronégatifs. Cette réduction était encore quatre fois plus élevée chez les adultes séropositifs que chez les adultes séronégatifs (2,8 % contre 0,7 %), ce qui indique que le risque de pneumococcie invasive continue d’être considérablement plus élevé chez les adultes séropositifs que chez les adultes non infectés par le VIH.

Note des éditeurs de VoICE : Le portage nasopharyngé est un indicateur du risque de pneumococcie invasive et de pneumonie.

Kobayashi M., Bigogo G., Kim L. et al. 2019. Impact of 10-valent pneumococcal conjugate vaccine introduction on pneumococcal carriage and antibiotic susceptibility patterns among children aged <5 years and adults with HIV infection, Kenya 2009-2013. Clinical Infectious Diseases.
Voir la publication >