Concept clé

Principale donnée probante : Une analyse du programme actuel de vaccination contre la rougeole dans la province chinoise orientale de Zhejiang (qui fournit une dose de vaccin contre la rougeole et la rubéole à l’âge de 8 mois et une dose de ROR à l’âge de 18 mois) a estimé que, pour chaque dollar dépensé en vaccination, le système de santé économise 6,06 $ en dépenses thérapeutiques, y compris celles associées aux complications et aux séquelles à long terme, telles que la perte auditive.

Zeng Y., Leo M., Chen J. et al. 2019. An economic evaluation of the current measles vaccination program: a case study in Zhejiang Province, east China. Vaccine. 37(23).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude multisite des programmes de vaccination contre le choléra a révélé que le vaccin était rentable dans le cadre de programmes de vaccination scolaire et communautaire pour les enfants en Inde, au Mozambique et en Indonésie.

Jeuland M., Cook J., Poulos C., et al. 2009. Cost-effectiveness of new-generation oral cholera vaccines: A multisite analysis. Value Health. 23(2).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude évaluant le rapport coût-efficacité du vaccin conjugué contre le pneumocoque (VPC) a démontré qu’environ 38 000 cas de pneumococcie invasive ont été prévenus au cours des cinq premières années suivant l’introduction du VPC aux États-Unis. Ces résultats, fondés sur des données de surveillance active, ont également révélé que les coûts évités se sont traduits par des économies de 112 000 dollars par année de vie épargnée.

Ray G.T., Whitney C., Fireman B., et al. 2006. Cost-effectiveness of pneumococcal conjugate vaccine: evidence from the first 5 years of use in the United States incorporating herd effects. Pediatric Infectious Disease Journal. 25(6).
Voir la publication >

Principale donnée probante : L’utilisation du VPC7 en Argentine a entraîné des dépenses estimées à 5 599 dollars par année de vie gagnée. L’achat des quatre doses vaccinales pour l’ensemble de la cohorte, au coût de 26,5 $ par dose, nécessiterait un investissement de 73 823 806 $. Cet investissement permettrait de réduire nettement le nombre de décès causés par la méningite, la bactériémie, la pneumonie, l’otite moyenne et les séquelles de méningite. La diminution de la morbidité et de la mortalité qui en résulterait, combinée à l’immunité grégaire développée par la vaccination, contribuerait considérablement à la productivité nationale, ce qui ferait de la vaccination avec le VPC une stratégie hautement rentable.

Giglio N.D., Cane A.D., Micone P., et al 2010. Cost-effectiveness of the CRM-based 7-valent pneumococcal conjugated vaccine (PCV7) in Argentina. Vaccine. 28(11).
Voir la publication >

Principale donnée probante : En supposant une couverture de 90 %, un programme à base de VPC9 (vaccin 9-valent conjugué contre le pneumocoque) en Gambie permettrait d’éviter environ 630 hospitalisations, 40 décès et 1 000 AVCI au cours des cinq premières années de vie d’une cohorte de naissance. Le coût estimé, en Gambie, serait de 670 dollars par AVCI.

Kim S., Lee G. et Goldie S. 2010. Economic evaluation of pneumococcal conjugate vaccination in The Gambia. BMC Infectious Diseases. 10(260).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude menée en Australie a estimé que l’ajout de la vaccination des femmes enceintes avec le vaccin dTpa au programme actuel de vaccination des enfants contre la coqueluche permettrait de prévenir 8 800 cas symptomatiques supplémentaires de coqueluche (pour la plupart non déclarés) et 146 hospitalisations chaque année à tous les âges, y compris les nourrissons et leurs mères, ainsi qu’un décès tous les 22 mois. L’étude a conclu que la vaccination maternelle contre la coqueluche était rentable.

Note des éditeurs de VoICE : Remarque : La formulation utilisée dans cette étude est abrégée « dTpa ».

Saul N., Wang, Bag S. et al. 2018. Effectiveness of maternal pertussis vaccination in preventing infection and disease in infants : the NSW Public Health Network case-control study. Vaccine. 36(14).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude de l’impact et de la rentabilité de la vaccination antirotavirus en Mongolie a estimé que la vaccination antirotavirus, du point de vue du gouvernement, serait très rentable, avec un coût par AVCI évitée de 412 $ pour le vaccin bon marché ROTAVAC, produit en Inde, et d’environ 1 000 $ pour les deux autres vaccins disponibles.

Lusvan M-E., Debellut F., Clark A. et al. 2019. Projected impact, cost-effectiveness, and budget implications of rotavirus vaccination in Mongolia. Vaccine. 37(6).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Une analyse effectuée au Kenya a révélé que, même si le gouvernement devra plus que doubler son budget vaccinal actuel pour continuer à utiliser le VPC après la fin du soutien de GAVI, la poursuite de la vaccination préviendra plus de 101 000 cas de pneumococcie invasive et de pneumonie, et plus de 14 000 décès sur une période de 11 ans, et serait rentable (coût par AVCI de 153 $US d’ici 2032), même au prix fort de 3,05 $US par dose proposé par GAVI.

Ojal J., Griffiths U., Hammitt LI. et al. 2019. Sustaining pneumococcal vaccination after transitioning from Gavi support : a modelling and cost-effectiveness study in Kenya. Lancet Global Health. 7(5).
Voir la publication >

Principale donnée probante : Aux États-Unis, plusieurs cas de rougeole continuent de survenir en raison de l’importation de la maladie. Entre 2009 et 2014, 74 % des cas de rougeole aux États-Unis concernaient des résidents américains revenant de l’étranger. Vacciner les voyageurs américains avant un départ à l’étranger, avec le vaccin ROR, serait rentable ou même économique pour ceux qui se rendent dans des « points chauds » de la rougeole, surtout si les voyageurs n’ont pas été préalablement vaccinés ou s’ils retournent dans des communautés américaines avec des taux variables de couverture du ROR. Cependant, vu le grand nombre de voyageurs, cela ne serait pas rentable pour tous les américains voyageant à l’étranger.

Hyle EP., Fields NF., Fiebelkorn AP. et al. 2018. The clinical impact and cost-effectiveness of measles-mumps-rubella vaccination to prevent measles importations among international travelers from the United States. Clinical Infectious Diseases. 69(2).
Voir la publication >

Principale donnée probante : En Argentine, la vaccination universelle infantile contre l’hépatite A, avec une couverture de 95 %, peut permettre de prévenir plus de 350 000 infections dues au virus de l’hépatite A par an, ainsi que 428 décès. Les avantages persistent à des taux de couverture aussi bas que 70 %, avec plus de 290 000 infections évitées. À des taux de couverture de 95 %, ce programme permettrait d’économiser près de 24 000 $ par année.

Lopez E., Debbag R., Coudeville L., et al. 2007. The cost-effectiveness of universal vaccination of children against hepatitis A in Argentina: results of a dynamic health-economic analysis. Journal of Gastroenterology. 42(2).
Voir la publication >