Concept clé

Principale donnée probante : Plusieurs études ont indiqué que la prévalence des comportements à risque associés aux infections sexuellement transmissibles (IST) et au VIH, est élevée chez les adolescents incarcérés. Aux États-Unis, la plupart des adolescents condamnés à purger leur peine dans des établissements pénitentiaires se voient offrir la vaccination préventive contre l’hépatite B. Les centres médicaux des établissements pénitentiaires constituent un environnement idéal où les adolescents provenant de milieux à haut risque peuvent avoir accès à des services de santé préventive. Il arrive même que ces établissements surmontent des obstacles tels que le consentement parental, en faisant de ces adolescents des pupilles de l’État, puis en obtenant des services préventifs de la part de l’État offrant son consentement.

Tedeschi S.K., Bonney L.E., Manalo R., et al. 2007. Vaccination in juvenile correctional facilities: state practices, hepatitis B, and the impact on anticipated sexually transmitted infection vaccines. Public Health Rep. 122(1).
Voir la publication >