Éradication des maladies

Le sous-thème Éradication des maladies a trait aux infrastructures et aux plans solides élaborés pour lutter contre les maladies (telles que la poliomyélite) qui, à leur tour, continuent d’être utilisés pour prévenir et contrôler d’autres maladies évitables par la vaccination.

2 Key Concepts

Principale donnée probante : L’expertise et les atouts acquis grâce aux efforts d’éradication de la poliomyélite expliquent au moins en partie l’amélioration entre 2013 et 2015 de la couverture vaccinale du DPT3 dans six des dix pays « ciblés » par le plan stratégique final d’éradication de la poliomyélite. Cela comprend des augmentations substantielles des taux de vaccination en Inde, au Nigéria et en Éthiopie, qui, combinées, ont permis de réduire de deux millions en deux ans le nombre d’enfants non complètement vaccinés par le DPT.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Les compétences en communication et en organisation ainsi que les stratégies mises au point par le réseau indien de mobilisation sociale (SMNet) – une main-d’œuvre de 7 000 personnes, essentiellement féminine, créée dans trois États, dans le cadre du programme d’éradication de la poliomyélite, afin de lutter contre la résistance socioculturelle à la vaccination, qui est profondément enracinée dans certaines des communautés les plus marginalisées et à risque – ont permis de renforcer les capacités de communication et de mobilisation sociale du programme national de vaccination et ont contribué à une forte augmentation de la couverture vaccinale de tous les vaccins systématiques destinés aux enfants. Ces stratégies, qui peuvent être appliquées à d’autres objectifs et priorités sanitaires, comprennent la formation de chefs religieux, d’enseignants, de commerçants et d’autres personnes influentes au niveau communautaire ; ainsi que l’utilisation de communications interpersonnelles hautement élaborées ; la gestion des médias et une planification fondée sur des données probantes.

Note des éditeurs de VoICE : Les auteurs rapportent des cas de réussite comme Uttar Pradesh, où les taux de couverture vaccinale complète ont augmenté de 36 % en 2009 à 81 % en 2016.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Des dizaines de millions de bénévoles, de mobilisateurs sociaux et d’agents de santé ont participé à l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite. Le programme contribue aux efforts visant à procurer d’autres avantages pour la santé, y compris le renforcement des systèmes de santé. Les efforts hérités de l’éradication de la poliomyélite comprennent la documentation et l’application des leçons tirées de l’éradication de la poliomyélite, et la transition des capacités, des ressources et des processus de la poliomyélite vers d’autres priorités de santé clés.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Aux Amériques, une plate-forme conçue pour assurer l’éradication de la poliomyélite a été élargie afin d’aider à suivre, contrôler, prévenir et surveiller l’impact de la vaccination contre la rougeole et la rubéole. En Inde, des agents sanitaires hautement qualifiés dans le domaine de la poliomyélite sont devenus la base d’une main-d’œuvre qualifiée œuvrant à l’élimination de la rougeole et de la rubéole et contribuant à ce que l’Inde soit certifiée par l’OMS comme ayant éliminé le tétanos maternel et néonatal.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Le gouvernement du Nigéria a utilisé le Système de gestion des incidents (SGI) pour créer un Centre national des opérations d’urgence (CNOU), dans le cadre d’un nouveau plan national d’urgence visant à soutenir l’initiative mondiale d’éradication de la poliomyélite. L’utilisation du SGI par le biais du CNOU a modifié le rythme opérationnel, les mesures de responsabilisation et le succès du programme de lutte contre la poliomyélite. Cette infrastructure existante a été mise en place et utilisée pour endiguer l’épidémie d’Ebola.

Voir la publication >