Invalidité de longue durée

Le sous-thème Invalidité de longue durée contient des preuves relatives aux problèmes de santé anormaux ou aux effets des maladies évitables par la vaccination sur la maladie. Ces maladies peuvent être coûteuses à traiter et avoir des conséquences à long terme sur l’apprentissage, les fonctions physiques et la productivité future.

2 Key Concepts

Principale donnée probante : Dans une étude américaine, plus du tiers des enfants de moins d’un an admis pour une coqueluche aiguë, dans une unité pédiatrique de soins intensifs, présentaient des scores anormaux significatifs sur les échelles Mullen de l’apprentissage précoce, en particulier dans le domaine du développement linguistique. De plus, le score moyen de ces enfants était significativement plus faible pour tous les aspects du test, y compris le développement cognitif et moteur. Cela indique qu’un dépistage systématique du développement neurologique est nécessaire chez les enfants survivant à une coqueluche aiguë.

Note des éditeurs de VoICE : Les échelles Mullen de l’apprentissage précoce évaluent le développement cognitif et moteur [motricité globale, réception visuelle, motricité fine, langage expressif et langage réceptif] chez les enfants. Le test de Mullen est généralement utilisé pour évaluer le développement intellectuel d’un enfant et dans quelle mesure il est prêt à être scolarisé.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Les personnes qui ont vécu des épisodes de diarrhée plus fréquents ou plus longs en bas âge étaient plus susceptibles d’avoir un syndrome métabolique à l’âge adulte. Une étude longitudinale menée au Guatemala a révélé que les épisodes de diarrhée au début de la petite enfance sont associés à des problèmes de santé chroniques plus tard dans la vie. Chaque augmentation de 1 % du fardeau de la diarrhée chez les enfants de 0 à 6 mois était associée à une augmentation de 3 % de la prévalence de l’hypertension à l’âge adulte. De même, une augmentation de 1 % du fardeau de la diarrhée chez les nourrissons âgés de 6 à 12 mois était associée à une augmentation de 4 % de la prévalence d’un tour de taille élevé à l’âge adulte.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude des données provenant d’Angleterre et du Pays de Galles, du Danemark et des États-Unis, a montré que l’infection par le virus de la rougeole affaiblit considérablement le système immunitaire pendant une durée allant jusqu’à trois ans après l’infection, ce qui augmente le risque de décès dû à d’autres infections infantiles pendant cette période. Cela signifie que la prévention de la rougeole a un impact significatif sur la santé globale pendant les années critiques de l’enfance.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Selon un examen des infections du système nerveux, jusqu’à 50 % des personnes survivant à une encéphalite causée par le virus de l’encéphalite japonaise (VEJ) souffrent de déficiences cognitives, psychologiques ou neurologiques permanentes.

Voir la publication >

Principale donnée probante : En Gambie, 58 % des enfants qui ont survécu à une méningite pneumococcique « présentaient des séquelles cliniques ; avec pour la moitié d’entre eux, une invalidité majeure empêchant une adaptation normale à la vie sociale » (retard mental, perte auditive, anomalies motrices, convulsions).

Voir la publication >

Principale donnée probante : Un examen systématique des documents existants analysant les données de 21 pays africains a révélé que la méningite bactérienne est associée à un taux élevé de létalité et à de fréquentes séquelles neurophysiologiques. Les méningites au pneumocoque et à la bactérie Hib contribuent à un tiers des cas de décès associés à la maladie. Elles entraînent également des séquelles cliniques évidentes qui touchent 25 % des survivants, avant leur sortie de l’hôpital. Les trois principales causes de méningite bactérienne – Haemophilus influenzae de type B ; Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) et Neisseria meningitidis (méningocoque) – peuvent être prévenues par un vaccin, et l’utilisation systématique de vaccins conjugués peut avoir des effets bénéfiques importants sur la santé et l’économie.

Note des éditeurs de VoICE: Les séquelles neuropsychologiques comprennent la perte auditive, la perte de vision, le retard cognitif, les troubles de la parole/du langage, les troubles comportementaux, les retards/déficiences moteurs et les convulsions.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Un examen systématique des études sur les effets à long terme de la méningococcie invasive dans les pays à revenu élevé a révélé que les enfants qui ont survécu à la maladie présentaient une incidence plus élevée de perte auditive et de problèmes psychologiques, y compris de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), comparativement aux groupes témoins ou à la population générale. De plus, ils présentaient un risque de décès plus élevé – une étude a montré que le taux de mortalité de cette population était supérieur de plus de 25 % à celui du grand public et cela jusqu’à 30 ans après avoir contracté la maladie.

Voir la publication >