Niveau de scolarité

Le niveau de scolarité est le terme couramment utilisé pour désigner le nombre d’années de scolarité accomplies. Ce sous-thème contient des données probantes démontrant qu’une meilleure santé par la prévention des maladies évitables par la vaccination est associée à un niveau d’instruction plus élevé bénéficiant aux individus et à la société.

5 Key Concepts

Principale donnée probante : Les infections varicelleuses hautement contagieuses (varicelle) forcent les enfants à manquer, en moyenne, neuf jours d’école. Un vaccin très efficace contre la varicelle a été introduit aux États-Unis au milieu des années 90.

Note des éditeurs de VoICE : Cette étude a été réalisée aux États-Unis en 1987.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Dans une étude sur la vaccination antigrippale, en milieu scolaire, dans le comté de Los Angeles, en Californie, les enfants vaccinés ont manqué significativement moins de jours d’école que les enfants non vaccinés (2,8 contre 4,3 pour 100 jours d’école).

Voir la publication >

Principale donnée probante : Dans une étude sur les enfants d’un bidonville brésilien, les chercheurs ont constaté que plus le nombre d’épisodes de diarrhée persistante avant l’âge de deux ans était élevé, plus un enfant était en retard en termes de préparation à l’école. Dans l’ensemble, chaque épisode de diarrhée a retardé de 0,7 mois la rentrée scolaire d’un enfant. De même, six à dix ans plus tard, l’augmentation des épisodes de diarrhée avant l’âge de deux ans prédisait des retards en termes de niveau de scolarité approprié à l’âge.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Cette étude fait suite à un essai randomisé de 1974 sur le vaccin contre le tétanos et le choléra administré aux mères au Bangladesh. Au moment du suivi en 1996, le niveau d’instruction des enfants dont la mère avait reçu le vaccin contre le tétanos pendant la grossesse s’avérait clairement plus élevé. Cette tendance était significative pour le groupe d’enfants nés de mères vaccinées ayant un niveau d’instruction très bas.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Une analyse effectuée en 2019 sur des données d’enquêtes auprès d’enfants en âge scolaire, en Éthiopie, en Inde et au Vietnam, montre que les enfants vaccinés contre la rougeole ont atteint 0,2 à 0,3 année de scolarité supplémentaire par rapport aux enfants qui n’ont pas reçu le vaccin contre la rougeole.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Pour six enfants vaccinés contre la rougeole dans une communauté pauvre, en grande partie rurale, en Afrique du Sud, une année de scolarité supplémentaire a été obtenue.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Une étude sur le déploiement échelonné de la vaccination contre la rougeole à Matlab, au Bangladesh, qui a commencé au début des années 80, a révélé que les garçons vaccinés avant l’âge de 12 mois étaient 7,4 % plus susceptibles d’être scolarisés que les garçons qui n’ont jamais été vaccinés ou qui ont été vaccinés plus tard dans leur enfance, alors que la vaccination contre la rougeole n’avait aucun effet sur la scolarisation des filles.

Note des éditeurs de VoICE : Cela peut suggérer qu’un état de santé affaibli, consécutif aux complications de la rougeole pouvant entraîner des déficits de développement physique et cognitif, a affecté les décisions de scolarisation pour les garçons au Bangladesh, mais pas pour les filles.

Voir la publication >