Transition démographique

Le sous-thème Transition démographique explore le phénomène selon lequel l’amélioration de la santé et du développement d’une population (généralement due à l’industrialisation) entraîne une transition des taux de natalité et de mortalité élevés vers des taux de natalité et de mortalité plus faibles. La vaccination a contribué de manière significative à la réduction de la mortalité infantile dans le monde et peut donc logiquement être considérée comme un facteur clé de la transition démographique en cours dans la plupart des pays en développement.

2 Key Concepts

Principale donnée probante : Une étude menée en Afrique du Sud montre que la réduction de la natalité (fécondité) peut procurer certains avantages socioéconomiques, parmi lesquels : 1) une diminution du nombre de personnes économiquement dépendantes, 2) une augmentation de la main-d’œuvre par habitant et 3) des économies accrues. Ces économies peuvent être investies dans le capital humain physique qui contribue à la croissance économique. À mesure que la taille moyenne des familles diminue, les parents sont susceptibles d’investir davantage dans la santé et l’éducation de leur enfant. Cela offre à son tour des avantages potentiels pour la productivité à long terme à l’âge adulte.

Voir la publication >

Principale donnée probante : Lla baisse de la mortalité infantile entraîne une baisse de la fécondité (taux de natalité), influençant une transition démographique à l’échelle nationale et régionale. L’amélioration de la santé publique est au cœur de cette transition en raison de l’amélioration de l’assainissement, des programmes de vaccination, des antibiotiques et des contraceptifs.

Voir la publication >